À propos

Mythologies,

la voix d’une ville 

Projet de territoire sur le pays Montluçonnais

Soirée de présentation du projet Transmission(s)

Le 7 octobre 2017 au Théâtre des Ilets - CDN de Montluçon

Un faisceau d’actions culturelles et artistiques visant la mise en valeur de parcours individuels et collectifs au sein de publics dit « empêchés » ou de population habituellement tenues à l’écart. Des femmes, des hommes et des enfants de tous milieux, accompagnés d’artistes professionnels, valorisent leurs histoires et leurs itinéraires au moyen d’objets artistiques (clips, concerts, disques, expositions, revues) qualitatifs et généreux au sein d’un grand projet fédérateur.

> Fondé en 2004, le collectif de musiciens Lilananda compte à son actif une vingtaine de créations musicales, plus de 750 concerts, des dizaines de projets pédagogiques, auprès de tous les publics, emploie une quinzaine de salariés intermittents – artistes et techniciens professionnels.

Près de quinze ans après ces premiers pas, Lilananda est ainsi devenu une référence en matière de création musicale tout terrain, avec une prédilection pour le Jazz et toutes ses parentés. Les valeurs qui l’ont fondé́ restent toujours les mêmes : qualité́ du travail fourni à chaque étape de la création, pas de limite à l’expérimentation, et une attention permanente portée à l’environnement humain, affectif et social de chaque projet.

Depuis quelques années, l’association Lilananda en partenariat avec Le 109, La Maison de l’Enfance, la MJC, le CLJ, le PRE, la Politique de la Ville, la Caf, le Théâtre des Ilets - CDN de Montluçon – et désormais la DRAC et la Région Auvergne Rhône Alpes – mène parallèlement à ses activités de création musicale, des projets d’actions culturelles et territoriales auprès des publics dit empêchés et des jeunes issus des quartiers prioritaires sur le bassin de vie Montluçonnais.

PROJET PHARE 2018-2019

Travail pédagogique avec la section Musique-Etudes de l’INSA Lyon

Pour le 35ème anniversaire de sa création.

Ecriture d’un répertoire autour du Brésil, joué par les 75 musiciens de l’orchestre

Sous la direction de Pierre Drevet lors de trois concerts.

« Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté,

De jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent. »

Article 27 de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme du 10 décembre 1949

Qui s’applique bien entendu aux jeunes.

Dans l’optique de cet article, nous affirmons :

  • que celle ou celui qui entame un travail réflexif sur sa condition met en œuvre un début d’émancipation de celle-ci.
  • qu’il ne peut y avoir d’émancipation réussie sans la prise de conscience de la condition de l’autre, ceci pour éviter tout communautarisme et une apathie de la sensibilité́ partielle.

Notre mission est ainsi d’amener les individus et les communautés à reconnaitre leur humanité́ entière de manière multilatérale.

Mythologies, la voix d’une ville 

Objectifs

- travailler sur l’imaginaire d’une ville.

- au travers d’un ambitieux projet pour la ville sous forme d’un circuit mais aussi de mise en valeur du patrimoine/matrimoine, de paroles des habitants des quartiers, raviver les mémoires avec une dizaine de chansons créées autour de la réactivation d’une dizaine de héros, évènements ou lieux emblématiques de la ville, mais aussi les histoires que les jeunes et les plus âgés auront envie de raconter , de mettre en valeur, les mythologies personnelles des uns et des autres.

- faire un grand projet fédérateur, avec tous les acteurs de la ville : réinventer nos racines, ré-enchanter nos héros et mythologies, les rendre vivants et proches de nous par des chansons, faire un patrimoine/matrimoine culturel commun populaire et partagé, se les approprier et s’en emparer pour se construire une destinée ambitieuse.

- donner confiance dans nos individualités et ré-enchanter le collectif ; large croisement de public divers, différents profils de participants sollicités.

- développer le potentiel de chaque individu, valoriser sa créativité, lui permettre de prendre confiance en lui, de se sentir légitime à s’exprimer.

- par un résultat concret, des objets artistiques dont les participants pourront être fiers, la rencontre et la diffusion large du résultat. Un grand moment de rencontre des paroles et des participants.

- l’encadrement professionnel de qualité permet aux participants de s’identifier et de se légitimer en tant que personne digne de s’exprimer. Travail au sein des structures avec des techniciens professionnels (109, théâtre des Ilets, MUPOP, MJC), et avec les musiciens et vidéastes professionnels de grande qualité (Mlle Dou productions, Lilananda).

Héros/Héroïnes, Mythologies, la voix d’une ville 

Articulation du projet et contenu

1ère Période 2019

- Partenaires : MUPOP, Conservatoire, MJC, Théâtre des Ilets-CDN de Montluçon, associations de quartiers, Domitys, établissements scolaires, Patronage Laïque, PRADA

- Public visé : détenteurs de la mémoire de la ville, des mémoires diverses

- Intervenants :

Collectage :

> Claire Vaillant : quartier de la Verrerie et son histoire foisonnante de cabarets et troquets mais aussi travail sur Hubertine Auclert avec le Patronage Laïque.

> Sarah Patier : collectage concernant Jeanne Dormoy.

> Fabien Granier : collectage impliquant le Lycée Einstein, le PRADA et la résidence Domitys.

> Philippe Busser : quartiers Bien-Assis et Fontbouillant.

> Catherine Thoyet : Pierre Leroux.

Ecriture  des chansons : Claire Vaillant, Pierre Drevet

Encadrement des ateliers : Claire Vaillant, Francis Larue, Fabien Rodriguez

Coordination : Claire Vaillant, Marion Klugstertz

> Francis Larue , Claire Vaillant, collectage de vielles chansons de , ou parlant de la ville de Montluçon en coopération avec le Musée des Musiques Populaires.

Constitution d’ un répertoire.

- Durée de l’action : année 2019

- Temporalité :

Janvier à juin 2019 : travail de collectage important accompagné de la coordination du projet avec les divers partenaires associés au travail de collectage et de restitution.

Dès septembre 2019 : mise en place des premiers ateliers au sein des structures partenaires : établissements scolaires, associations de quartier, maisons de retraite…

- Vecteur artistique : Travail de collectage important sur le territoire, rencontre dans les maisons de retraites, auprès d’anciens, mais aussi travail avec tous les acteurs de la vie montluçonnaise et en particulier avec les détenteurs de la mémoire, des mémoires diverses liées au quartier ou les gens habitent. Nous aimerions les inciter à recueillir entre eux des histoires, des témoignages qu’ils ont envie de garder. Mettre en place un site web qui recueillera les témoignages sous forme de petites vidéos, mais aussi une retranscription écrite sous forme d’articles.

-écriture de textes de chansons basée sur les lieux, évènements et héros identifiés lors du collectage de la première phase du projet. Arrangements pensés pour un accompagnement par des élèves du Conservatoire.

- Temporalité : une fois les partenaires identifiés, début du travail avec les divers partenaires dès septembre 2019. Réflexion autour de ce patrimoine/matrimoine particulier avec des objets associés et pour chaque groupe, création d’une chanson puis apprentissage du répertoire complet

- Avec le Mupop mise en musique de chansons collectées toutes au sujet de la ville de Montluçon. Ce répertoire sera chanté par un groupe mixte, chorale du club restaurant du quartier Dunlop, avec la chorale de l’ARC en ciel. Ce répertoire sera joué au Mupop et enregistré. Date de présentation : 16 mai 2019 pour la nuit des Musées

Deuxième période - Janvier à juin 2020

- Partenaires : une dizaine de partenaires parmi des écoles, cercles associatifs, habitants de maison de retraites (liste établie lors de la première phase du projet).

- Public visé : 300 personnes issues des établissements partenaires et habitants de la ville.

- Intervenants :

Encadrement des ateliers : Claire Vaillant, Francis Larue, Fabien Rodriguez

Répétitions Master Class avec le Conservatoire : Pierre Drevet

Coordination : Claire Vaillant, Marion Klugstertz

- Durée de l’action : janvier à juin 2020

.

- Objectif : restitution et enregistrement des chansons créées lors de la première phase.

- Vecteur artistique :

Enregistrement au conservatoire (3jours) des chansons par les différents groupes constitués dans les quartiers écoles etc. Participation de plusieurs ensembles du conservatoire à l’enregistrement, celti’jazz pour les violons, l’ensemble de cuivres, la classe de musique trad.

Concert au MUPOP des chansons de Montluçon.

Atelier d’initiation à la danse trad.

Restitution du travail de collectage dans les quartiers impliqués (concerts, cordels, moments de convivialité autour de la parole des habitants) Dans chaque quartier, nous ferons une petite fête pour mettre en valeur tous ces témoignages, écouter la chanson, et lire les articles qui seront imprimés sous forme de cordels.

Une journée circuit organisée dans les différents quartiers, avec une visite patrimoniale d’un lieu à l’autre. Week-end du 15 16 17 mai 2020.

Puis grande fête populaire, les choristes accompagnés par l’orchestre du Conservatoire et des musiciens chantent tous ensemble les chansons de la ville, suivi d’un bal trad. réunissant tous les participants et les habitants. Le patrimoine/matrimoine collecté est enregistré et distribué dans toutes les écoles où l’on espère que les habitants, parents, professeurs, enfants s’en emparent.

La forme définitive du projet apparaitra au fur et à mesure du travail avec les structures partenaires : expos, mobilier urbain, bal folk (apprentissage des danses avec des danseurs), circuit dans la ville avec l’Office de Tourisme...

Chorale de l’Arc-en-ciel International

2019

- Public visé : 8 femmes issues de la migration primo-arrivante + public

- Intervenants :

Coordination : Claire Vaillant

Musiciens : Claire Vaillant (chant), Fabien Rodriguez (percussions), Amélie Castel (accordéon), Francis Larue (guitare), Adama Keita (kora).

- Durée de l’action : année 2019

- Contenu : La chorale a joué notamment au MUPOP et pour l’association Par d’sus la Bouchure à Theneuil, au Théâtre de Néris, au Hérisson Social Club et au profit d’Amnesty International avec un grand succès. Nouvelles dates prévues en décembre et janvier (Moulins), relais radiophoniques sur Radio Canuts.

Les participantes ont pu grâce à la chorale dont elles se sont emparées, affirmer et consolider leur présence en France.

- Objectif : Les femmes de la chorale intègrent de nouvelles venues, nous avons envie de continuer cette aventure avec elles. Nous avons besoin d’un soutien financier pour que le groupe puisse tourner (5 musiciens professionnels).

Au-delà du répertoire constitué de chansons appartenant à l’histoire de chacune d’elles, un morceau écrit par leur soin avec l’aide de Claire Vaillant a également vu le jour. Le clip de ce morceau est visible ici.